Trois implantations ... une même philosophie !

Je l'aime un peu beaucoup ...

... contre les violences dans les relations amoureuses des ados.

En octobre dernier, à la suite de la reprise au Centre Culturel de Sambreville de la pièce Les Enfants d'Edward Bond, mis en scène par Gennaro Pitisci avec les 5-6 Arex de l'année dernière, le Brocoli Théâtre me propose une nouvelle collaboration...

Cette fois, il s'agit d'une création collective sur le thème de la violence dans les relations amoureuses des jeunes.

L'initiative de ce projet fou revient à l'Echevine de l'Egalité des Chances de Saint-Josse qui, en partenariat avec différentes associations de cette commune bruxelloise, souhaitait proposer aux jeunes un spectacle de prévention et de sensibilisation sur le thème délicat de la violence dans les relations amoureuses. L'idée était de faire jouer ce spectacle par d'autres jeunes. C'est pourquoi le Brocoli Théâtre, qui a son siège à Saint-Josse, a été approché. Gennaro Pitisci, directeur du Brocoli, m'a alors proposé de me lancer dans l'aventure avec ma classe de 6 Arex.

Ce n'était pas un mince défi : je ne m'étais jamais essayé à la création collective, il fallait éviter les pièges que présente le travail sur un tel thème, et le temps scolaire ne se prête pas toujours au travail théâtral d'une telle ampleur. Sans compter que les partenaires bruxellois s'inquiétaient de ce que les wallons que nous sommes allaient pouvoir montrer à leurs publics-cibles...

Bref, on s'est mis au travail : journée de rencontres à Saint-Josse en novembre avec les associations partenaires, premières improvisations, lecture de quelques dossiers sur le sujet pêchés sur Internet, échange avec Cédric Clause, sexologue au Planning Familial de Sambreville. Rapidement, mes jeunes comédiens se montrent motivés, impliqués, créatifs et nous pouvons présenter assez rapidement plusieurs états de travail.

Fin mars, à quelques jours des vacances de Pâques (et du voyage de rhétos des acteurs...), nous jouons un premier montage devant quelques spectateurs, dont Gennaro. Les personnages sont créés, des histoires existent.. Reste un gigantesque travail, que nous ferons sous la direction de Gennaro Pitisci dès le début du troisième trimestre. Nous pouvons compter sur toute l'équipe du Brocoli : Maïté, qui se chargera de la création du flyer et de la promo (elle est également l'auteure des photos prises pendant les spectacles), Josse, régisseur de la compagnie, et magicien aussi lorsqu'il transforme n'importe quel lieu en théâtre professionnel, et Soraya, que certains collègues apprécient dans l'émission "50 degrés Nord" sur Arte et qui a fait un travail d'aide à la mise en scène, notamment de retranscription des textes improvisés, absolument remarquable.

Difficile de parler de Je t'aime un peu beaucoup ... sans féliciter tous les comédiens pour leur travail et au final leur prestation : énergie, sincérité, réelle implication. Bref, du vrai théâtre.

Le spectacle a été créé le 13 mai à Saint-Josse devant un nombreux public, et notamment les associations partenaires, très enthousiastes. Puis, il a été joué quatre fois au Collège, à l'occasion du Festival Arex : devant des élèves en matinée scolaire et devant un large public en soirée. Chaque représentation a été suivie d'un échange sur les thèmes abordés.

Le souhait est que ce spectacle soit encadré par des spécialistes de la prévention pour un vrai travail de sensibilisation sur les violences dans les relations amoureuses des jeunes. C'est ce qui sera fait en octobre prochain lors de la reprise de Je l'aime un peu beaucoup... à Saint-Josse. Le spectacle est d'ores et déjà programmé par le Centre Culturel de Sambreville les 14 et 15 octobre prochains. Nous espérons que le Planning Familial et le PMS de Sambreville, curieusement absents lors des représentations passées, seront cette fois intéressés par notre spectacle.

Pour plus d'infos sur le Brocoli Théâtre : www.brocolitheatre.be

Quelques photos de cette merveilleuse aventure dans notre galerie

Michel Nolevaux.

Arex_13mai2014.png