Trois implantations ... une même philosophie !

Editorial juin 2017 : Tant de choses à dire et à écrire…

Deux heures du matin. L'écran de mon ordinateur éclaire la pièce de sa lumière blafarde et je ressens une sorte d'angoisse de la page blanche. Je suis comme certains de ces étudiants confrontés à leur première dissertation... Je n'ai plus que quelques heures pour livrer au comité de rédaction cet éditorial du Courrier Saint-André, et je ne sais pas de quoi vous parler. Ce ne sont pourtant pas les sujets qui manquent...

Vous parlerais-je du Pacte Pour un Enseignement d'Excellence, qui pose tant de questions, inquiète les enseignants et – à n'en pas douter – certains parents et étudiants ? Il y a dans ce pacte des idées réellement innovantes pour améliorer notre enseignement, et il y a une vraie volonté au sein de notre école de se montrer partie prenante d'un changement en faveur des élèves. Mais il y a aussi dans ce Pacte, en l'état, de grandes zones d'ombre : on sait où on veut aller, mais on ne sait pas toujours comment... Hélas, il faudrait bien plus d'une page pour brosser un portrait exact d'un tel sujet... Et puis cela manque singulièrement de légèreté : nous sommes aux portes des vacances, que diable !

Devrais-je alors plutôt aborder les projets menés cette année, avec dynamisme, sur les trois sites du Collège ? Ce serait en effet un sujet passionnant, mais je gage qu'à travers les pages suivantes, les enseignants eux-mêmes et leurs élèves vous parleront bien mieux que moi de ce qui a fait la richesse de ce dernier trimestre au CSA. Je me permets au passage de vous rappeler que pour des articles plus anciens, pour les photos des excursions et des voyages, il vous est toujours loisible de visiter notre site web (www.collegesaintandre.be).

Voici soudain que je pense aux acteurs principaux et premiers bénéficiaires de ces projets : nos élèves, vos enfants sans qui notre école perdrait sa raison d'être. À l'heure où vous lirez ces lignes, la distribution des bulletins battra son plein. Il y aura eu déjà des rires, des éclats de joie et puis sans doute quelques larmes. Larmes de pure tristesse pour ceux qui ont connu cette année la douloureuse épreuve de perdre un être cher, un parent qui ne se penchera plus sur leur bulletin. Larmes de déception, face à un accroc dans le parcours. Mais aussi larmes de bonheur, larmes de soulagement pour une réussite tant espérée. Larmes de nostalgie, peut-être déjà, pour ces étudiants qui terminent leur parcours et nous quitteront demain, ou pour cet enseignant si apprécié de ses élèves et de ses collègues et qui prend à présent sa pension après tant d'années passées à dispenser son savoir (il se reconnaîtra). Dans cette grande valse des émotions, chacun sait pourtant qu'il faut aller de l'avant.
Aux jeunes gens qui nous quitteront aujourd'hui, pour suivre une nouvelle voie, pour poursuivre leurs études, ou pour entrer dans le monde du travail, je ne peux que souhaiter le meilleur ! Portez haut les valeurs et les apprentissages acquis au Collège. Ayez toujours à cœur de donner le meilleur de vous-mêmes, afin de pouvoir être fiers de vous et d'être les citoyens responsables que nous avons voulu former. Votre passage par notre école fera toujours partie de vous, tout comme vous ferez toujours partie de l'histoire de l'école. N'hésitez donc pas à venir nous donner de vos nouvelles de temps à autre : la grande famille du Collège aime savoir ce que deviennent les siens.
À ceux qui ont encore un bout de chemin à parcourir au Collège Saint-André, je me dois d'adresser un peu les mêmes conseils : portez haut nos valeurs, donnez le meilleur de vous-mêmes. Je vous souhaite pour la suite de votre parcours de découvrir, redécouvrir et cultiver le plaisir d'apprendre, de croiser la route de tous ces enseignants/ enseignantes et éducateurs/ éducatrices formidables qui exercent au CSA et d'en tirer le meilleur. Pour l'année prochaine, je vous promets que notre école – votre école ! – ne changera pas. Ou plutôt qu'elle ne cessera pas de changer, comme elle l'a toujours fait, pour vous préparer au mieux à prendre votre place dans la société actuelle, pour vous offrir un encadrement humain et l'écoute dont vous pouvez avoir besoin, pour vous proposer des projets toujours plus fous, toujours plus innovants, qui vous donneront envie d'apprendre. D'ici-là, je souhaite à chacun – étudiant, parent et membre du personnel – de très bonnes vacances !

À l'année prochaine !

Sarah Barthélemy