Trois implantations ... une même philosophie !

Editorial Pâques 2019 : Fiers

En ces temps troublés où les plus justes revendications côtoient les pires dérives (La manifestation des gilets jaunes du samedi 16 mars dernier à Paris en est sans aucun doute une triste illustration...), le Collège Saint-André peut pourtant être fier : certains de ses élèves ont, comme bien d'autres, participé à l'une ou l'autre manifestation pour le climat ; ils sont plus nombreux à s'être mobilisés autrement pour cette bonne cause ou pour d'autres. On a ainsi vu des élèves s'exprimer au Parlement Wallon, d'autres organiser différentes actions au sein même de l'école, certainement plus marquantes et efficaces que les manifestations bruxelloises (On vous en parle plus abondamment dans divers articles sur notre site...)

Avec ses Greenteam et Ecoteam, c'est ainsi tout le Collège qui s'est aujourd'hui engagésur la voie du développement durable. Un effet de mode ? Oh que non ! Pour preuve, ce label Agenda 21 scolaire obtenu, qui couronne deux années d'efforts pour le climat (tri des déchets, économies d'énergie, campagnes pour une alimentation saine et respectueuse des producteurs et de l'environnement...), soulignés par l'ASBL Coren.
A côté de cela, on assiste aussi à des démarches qui voient nos jeunes s'affirmer comme de futurs citoyens, conscients de leurs responsabilités, vigilants quant aux droits de tous, attentifs à la solidarité et aux différences. Et le plus beau, c'est que ces démarches font florès et incitent d'autres à s'y inscrire !
A travers toutes ces mobilisations, ces jeunes donnent aux adultes, politiques en tête, une leçon salutaire et tellement vivifiante. Le CSA peut être fier de ses élèves.
Par ailleurs, les équipes pédagogiques ont doté le CSA d'un « plan de pilotage » : après un travail considérable d'audit interne, réalisé avec la collaboration des membres du personnel, le CSA a défini les actions prioritaires qu'il mènera pour contribuer à atteindre les objectifs que le gouvernement s'est fixés et qui sont la véritable colonne vertébrale du Pacte pour un Enseignement d'Excellence :

  • Améliorer significativement les savoirs et compétences des élèves ;
  • Augmenter la part des diplômés de l'enseignement secondaire supérieur ;
  • Réduire les différences de résultats entre les élèves les plus favorisés et les moins favorisés d'un point de vue socio-économique ;
  • Réduire progressivement redoublement et décrochage ;
  • Réduire les changements d'école au sein du tronc commun ;
  • Augmenter progressivement l'inclusion des élèves à besoins spécifiques dans l'enseignement ordinaire ;
  • Accroître les indices du bien-être à l'école et d'amélioration du climat scolaire.

Ce sont des objectifs louables et ambitieux. Une fois le « Plan de pilotage » validé, il s'agira d'un engagement ferme que le CSA prendra pour les 6 prochaines années. C'est dire si c'est important. Les réflexions menées par les enseignants et éducateurs n'en ont que plus de valeur. De ce travail-là aussi, le CSA peut légitimement se montrer fier !

Françoise Carbonnelle et Damien Avet, directeurs.