Trois implantations ... une même philosophie !

Cyberclasse et TBI aux Auges

Au milieu des années '90, les responsables politiques, tant de la Région Wallonne que de ce qu'on appelait encore Communauté Française, avant de la rebaptiser Fédération Wallonie Bruxelles, ont pris conscience de la nécessité impérieuse d'équiper les écoles en technologies nouvelles. C'est alors que sont nés les cyberclasses, pools informatiques et autres salles multimédias. Evidemment, c'était un plan ambitieux, très ambitieux, mais coûteux, très coûteux ! Toutes les écoles ont néanmoins pu en profiter alors.

 

Mais la technologie, celle de l'information en particulier, évolue vite, très vite ! Ainsi donc, après une dizaine d'années d'existence et d'exploitation, ila fallu réinvestir pour remplacer un matériel devenu clairement obsolète. La Région Wallonne a de nouveau été sollicitée et s'est engagée à assurer le renouvellement. En 2005, lors de mon arrivée au CSA, les professeurs responsables m'assuraient déjà : « Les cyber-classes vont être remplacées bientôt, c'est imminent ». On n'imaginait pas alors ce que le mot imminent pouvait avoir comme interprétation...

En effet, en 2012 puis en 2013, les nouvelles cyberclasses respectivement de Fosses puis du Voisin, ont été installées.

Et le site de la rue des Auges ?
Eh bien, le site a attendu ! C'est grâce à la patience et à l'opiniâtreté de deux professeurs, véritables porteurs du projet, qu'enfin, à Pâques 2014 ( !!), le site des Auges est équipé. MM. Hermans et Duchemin ont véritablement dû se battre contre les lourdeurs administratives pour que câblage, placement et raccordement soient réalisés. Ainsi, dès après le congé de Pâques, le site des Auges comptera 44 postes reliés en réseau avec accès au web ( bloc A : 4 postes, bloc B : 2 salles de 11 postes, bloc C : 8 postes et bloc D : 10 postes).

Dans le même temps, en réponse à un appel à projet introduit fin juin 2013, le CSA a obtenu un financement de 3500€ de la Région Wallonne pour un tableau blanc interactif, un TBI. Financé spécialement pour les cours d'étude du milieu, il s'intègre dorénavant dans le plan d'ensemble du bâtiment rénové du 1 er degré (bloc C). Lors de l'après-midi « portes ouvertes » du 26 février, il a déjà séduit utilisateurs et visiteurs. 
D'autres projets, non retenus dans l'appel de juin 2013, devraient recevoir prochainement une deuxième chance, si l'on en croit les informations qui circulent actuellement. 
Espérons simplement qu'il ne s'agisse pas là d'un effet d'annonce pré-électoral...ni du début d'un autre parcours du combattant !

Damien Avet