Trois implantations ... une même philosophie !

Je l’aime un peu beaucoup - 2017

Plus de 800 adolescents sensibilisés au risque de la violence dans les relations amoureuses des jeunes : la reprise du spectacle Je l'aime un peu beaucoup est de nouveau un succès...

Trois nouvelles représentations ont eu lieu en mars à Uccle, Etterbeek et Colfontaine. Cette fois encore, nos jeunes ont été à la hauteur de l'enjeu que représente ce spectacle de prévention et de sensibilisation pour les partenaires associatifs qui nous accueillent.

D'autant que, comme c'est maintenant l'habitude, les comédiens qui ne peuvent reprendre leur rôle ont laissé la place à nos talentueux élèves de 5ième et de 6ième Arex. En quatre saisons, des milliers de jeunes, mais aussi de professionnels des plannings familiaux, des centres PMS ou d'autres associations luttant contre les discriminations ou la violence, ont assisté à près de 25 représentations de Je l'aime un peu beaucoup et échangé, parfois avec colère ou émotion. Cette fois encore, les trois débats resteront gravés dans notre mémoire, parfois pour la qualité des échanges entre les jeunes spectateurs et les comédiens; parfois pour des échanges plus polémiques; parfois pour des témoignages poignants.

Le Brocoli Théâtre a de nouveau fait des miracles : rien n'arrête Joss Derbaix, notre régisseur. Le centre culturel d'Uccle n'est pas disponible? Eh bien, il transformera la salle communale en théâtre. Le théâtre de Colfontaine est un peu vieillot? On inverse l'espace : les acteurs jouent dans la salle, les spectateurs sont placés sur des gradins montés de toutes pièces et sur la scène. Quant à Gennaro Pitisci, notre metteur en scène, il a pu capter en peu de temps la personnalité des derniers arrivés pour redynamiser le spectacle.

A chaque fois, les comédiens s'adaptent à un nouvel espace de jeu : la scène immense du théâtre Saint-Michel donne l'ampleur suffisante pour affronter plus de 500 spectateurs adolescents (peu de pros acceptent de relever un tel défi!). Au contraire, le rapport scène – salle de Colfontaine crée une vraie proximité avec le public, qui impose un jeu différent.

Au terme de la quatrième saison, Je l'aime un peu beaucoup a été joué par près de 40 élèves d'Arex, les anciens épaulant avec talent, simplicité et le plus grand sérieux les nouveaux venus. A Dimitri, Dorian et Morgane, qui ont participé à la création du spectacle durant l'année scolaire 2013-2014; à Aurore, Marine et Indy qui ont porté ce spectacle depuis octobre 2014; à Simon, Valentin, Marie, Justine, Appoline, Emma, Camille, Périhane, Juliette et Louisa, qui ont repris le flambeau cette année, je tire mon chapeau.

C'est grâce à votre énergie, votre talent, votre bonne humeur que ce projet se poursuit. Et se prolongera – c'est déjà presque certain – la saison prochaine...

L'album photo est ici !