Trois implantations ... une même philosophie !

Le harcèlement scolaire

En 2018, moins d'un élève sur six ose en parler. De nos jours, le harcèlement scolaire est de plus en plus présent. Il est devenu, malgré qu'il ne soit pas toujours visible, une réelle source de problèmes chez les adolescents de tout âge...

Il est donc important d'en parler er de rappeler ce qu'il est possible de faire au CSA et à l'extérieur.
Le harcèlement, c'est quoi ? Selon le dictionnaire, c'est un enchaînement d'agissements hostiles et répétés visant à affaiblir psychologiquement la personne qui en est la victime. En clair, c'est le fait de faire du mal à une personne, physiquement ou verbalement (coups, moqueries...) afin de l'affaiblir et ce de façon répétée.

Si tu es harcelé(e)

Nous aimerions rappeler avant tout qu'au Collège Saint-André (CSA),  le PMS est toujours ouvert pour écouter les problèmes, doutes et conflits. Les psychologues du PMS sont tenu(e)s au secret professionnel. Cela signifie que ce qui est dit au PMS y reste et n'est pas révélé au conseil de classes, aux éducateurs ni aux professeurs. Tu peux prendre un rendez-vous à l'accueil ou auprès de tes professeurs et éducateurs. Le harcèlement dont peut être victime un écolier peut prendre différentes formes : il peut s'agir de violences physiques, psychologiques, voire même sexuelles (le cyber-harcèlement étant pris au sérieux, nous aimerions rappeler que même si ça se passe sur les réseaux sociaux, les éducateurs peuvent intervenir). Le mieux à faire est d'en parler autour de toi et surtout de ne pas s'enfermer sur toi-même pour encore plus te détruire, voire te faire du mal à toi-même. En Belgique, il y a de nombreux numéros d'aide gratuits à qui tu peux parler anonymement, sans oublier tes vrai(e)s ami(e)s. Étant adolescent(e)s, nous savons que les parents ne sont pas toujours les premières personnes vers qui nous nous tournons. Et le Collège met tout en place pour qu'une écoute soit assurée en cas de problèmes, sans jugement. Mais surtout, ne t'isole pas !

Que faire si un(e) proche est harcelé(e) ?

Le mieux, avant toute chose, c'est de lui en parler et de lui montrer que tu es là.
Rappelons encore que le PMS est là pour recevoir des constatations concernant d'autres élèves (automutilation, refus de s'alimenter, chute soudaine des résultats scolaires...) en toute confidentialité.
Il est très important de parler de tout cela car, malgré les nombreuses activités et rappels mis en place au premier degré, beaucoup d'élèves sont encore plongés dans cette situation quand ils arrivent en 3e. Nous savons que l'ouverture aux autres dans ce genre de situation n'est pas facile, mais sachez que vous n'êtes jamais la seule personne confrontée à cela (directement ou indirectement). Le harcèlement ne touche pas que le ou la harcelé(e), mais aussi ses proches et ses amis. Que vous soyez jeunes ou adultes, sachez juste une chose : vous n'êtes pas seuls !

Marie Dumont et Nathanaëlle Jennaux 3Gd