Trois implantations ... une même philosophie !

Editorial mars 2017 : Vers un Collège durable…

En septembre dernier, une de nos enseignantes se lançait dans une formation originale d'éco-conseillère. Rien de très scolaire, me direz-vous. Mais cette formation lui a donné mille (bonnes) idées à appliquer dans notre école : tri et réduction des déchets, récupération, réutilisation, compostage, réparation, économies d'énergies, plantations, alimentation saine et équitable...

En deux temps, trois mouvements, c'est tout le Collège Saint-André qui s'est mis au diapason et a embarqué dans le projet. Il faut dire que Madame C.Thiry a vite trouvé des relais, parmi les membres du personnel et les élèves, de la 1ère à la 7e, pour mettre tout le monde au service de la cause. On a ainsi vu un groupe de membres du personnel se constituer en éco-team, un autre, d'élèves celui-là former une green-team, deux étudiantes réaliser leur travail de fin d'étude très éco-solidaire, les parents de l'Association des parents renouveler l'opération déjà réussie l'an dernier de sensibilisation à une nourriture saine... Même les investissements réalisés ou à venir (énergie, travaux...) prennent en compte cette préoccupation.

Un aboutissement de cette démarche volontariste aura été la soirée du jeudi 9 mars avec sa conférence, mais surtout l'exceptionnelle journée du 10 mars, avec ses multiples ateliers, ses rencontres, son marché des producteurs locaux (Voir les photos dans notre article)... La presse ne s'y est pas trompée, elle qui a consacré par deux fois une page entière à notre Collège et à ses activités marquées par la préoccupation environnementale.

Et après ? Après ? Ce n'est pas une fin : c'est un début... Nous sommes aujourd'hui en passe d'obtenir le label Agenda 21, qui sera la preuve d'un véritable investissement pour conscientiser tous les membres de l'école à notre quasi-obligation de protéger la planète.

Merci Christelle, Laurence, Margaux, Louisa, d'avoir été à l'initiative de ces actions.
Merci, élèves, parents, membres du personnel d'avoir suivi et agi.
Le CSA est entré dans un des défis majeurs de notre siècle avec la volonté d'être acteur du changement !

Damien AVET